La data fait référence à la quantité de données disponibles pour les entreprises. Ces données, continuellement mises à jour, sont générées en grand nombre et évoluent en temps réel. Quant à l’intelligence artificielle, elle désigne l’ensemble des technologies et des programmes conçus en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence. Dans l’immobilier, ces deux spécialités peuvent être d’une grande utilité et cela pour plusieurs raisons. Quelles sont-elles donc ? Focus !

L’anticipation des besoins des clients sur un bien spécifique

Avec l’avènement du big data, on a assisté à une explosion des informations. En immobilier, ces données peuvent être collectées de différentes sources. Elles peuvent être :

  • relatives aux données collectées par le web (les landings page du site internet de votre agence immobilière, les réseaux sociaux, les leads générés par vos annonces, etc.) ;
  • liées à votre secteur d’activité (l’évolution du marché, les prix d’achat et de vente, les taux de mutations, le nombre de projets de constructions…)
  • liées à un client.

Pour ce dernier point, il peut s’agir des informations que vous pouvez obtenir lors des échanges téléphoniques ou d’une visite à l’agence. Il peut aussi s’agir des projets d’investissement ou d’achat, du nombre de contacts nécessaires pour transformer un prospect en client, de la composition du foyer, etc.

Récupérer toutes ces données vous permet d’enrichir votre base de données. En croisant ces informations, vous pouvez être capable d’anticiper sur le comportement d’un client afin de lui proposer une communication ultra-personnalisée. Cela vous permet également d’anticiper vos ventes et les mandats. Par exemple, si vous connaissez le délai moyen qui sépare deux projets immobiliers, il vous suffit de consulter votre base de données au bon moment pour avoir les offres pertinentes à proposer à votre client.

Un ciblage précis aux clients pour la gestion de leurs biens immobiliers

Avoir une base de données vous permettra d’identifier plus précisément les potentiels acheteurs en fonction des biens de vos clients. Le smart data, par exemple, vous permet de faire une analyse plus fine de ces données. Il vous permet de croiser certains critères de vente comme le niveau d’enfants, l’année d’achat du bien, le niveau d’endettement, etc. Ainsi vous pouvez cibler facilement les logements susceptibles d’être achetés rapidement.

À titre illustratif, si votre client propriétaire souhaite vendre une maison avec 5 chambres, vous pouvez cibler facilement les familles qui ont un projet d’achat et qui recherchent un bien dans ce domaine. Le smart data vous aide donc à améliorer votre connaissance du client afin de pouvoir lui trouver le bien de son rêve. Ainsi vous lui fournissez un meilleur service, ce qui vous aide à le fidéliser.

Une vraie professionnalisation de son activité

Maîtriser les données est une compétence indispensable pour l’agent immobilier de demain. En effet, devenir un spécialiste du digital vous permet de vous différencier sur le marché. Avec les technologies basées sur l’intelligence artificielle, il vous sera par exemple possible d’évaluer les risques d’une opération de vente ou d’achat au regard de la lutte contre le blanchiment d’argent. Ces technologies vous aident également à mieux estimer la valeur d’un bien, concevoir des recommandations personnalisées aux prospects acheteurs.

Grâce aux chatbots, vous pouvez déléguer à l’IA, les tâches à faible valeur ajoutée afin de vous consacrer aux tâches les plus importantes comme la négociation, la prospection sur le terrain. Cela fait de vous un vrai professionnel et c’est un argument de taille pour persuader vos clients de faire affaire avec votre agence et non avec une autre.

Bref, vous l’avez compris, la data et un bon logiciel immobilier, c’est ce qu’il vous faut !